La commune

Fermer La mairie

Fermer L'intercommunalité

Fermer Les associations

Pratique

Fermer Contacts

Fermer Démarches

Fermer Transports

Fermer Travaux

Plans
Situer Fontaine le Port grâce à Google Maps

Vous pouvez également consulter en ligne le cadastre.
Archives des conseils
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
Sondage
L'entretien du village vous parait ....
 
Super, rien à redire
Inexistant, c'est du jamais vu
Sans opinion
Résultats
Transports - Transports ferroviaires

Transilien 2009 : les usagers mécontents se mobilisent.


Ils sont venus nombreux, ce jeudi 15 mai 2008, à la salle des fêtes de Fontaine Le Port pour débattre sur le projet Transilien 2009 à l’initiative du CODUT, comité de défense des usagers des transports, avec la participation de Livry Environnement pour la FNAUT, Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports, ainsi que des élus locaux et départementaux, des représentants de Véolia Transport et du conseil général.

Les chaises en réserves sont rapidement nécessaires pour accueillir les participants venant du Chatelet, de Machault, d’Héricy, de Fontaine Le Port, des Ecrennes, de Champagne ou de Vulaines.


Le projet du syndicat des transports d’Ile de France, Transilien 2009, est présenté par Dominique Bessemoulin du CODUT et Jean-Pierre Borderieux de la FNAUT/Livry Environnement. Les conséquences sur la desserte quotidienne sont abordées :

  • mise en place d’un cadencement à l’heure, en heures creuses et le week-end et à la demi-heure à l’heure de pointe, soit plus de trains au total, mais avec suppression de la destination Paris concernant 90% des utilisateurs actuels ;

  • modifications des horaires pouvant entraîner un allongement du temps de trajet domicile-travail de 20 à 40 minutes avec une correspondance obligatoire à Melun ;

  • moins de trains à l’heure de pointe.


La fréquentation de la ligne de Montereau à Melun par Héricy connaît une hausse de 27% entre 2004 et 2007. Les gares bénéficiant de trains à destination de Paris ont une fréquentation en hausse de 30%, alors que pour celles qui ne bénéficient pas de cette destination, la fréquentation est en baisse de 3,4% d’où l’importance de cette destination.


Stupeur, incompréhension et colère résument les échanges avec la salle. Dans un contexte où les transports collectifs sont affirmés comme étant une priorité de la région, les usagers attendaient une amélioration de leurs déplacements quotidiens et non la suppression des trains les plus chargés. Des participants sont venus habiter près des gares de cette ligne, en raison des trains à destination de Paris.

Ils regrettent également l’absence d’interlocuteurs du STIF ou de la SNCF.


Unanimement, les participants refusent le principe d’une correspondance à Melun à l’heure de pointe, en raison de la saturation des quais de cette gare et des trains qui la desservent. Ils ne veulent pas voyager debout entre Melun et Paris. Pour ces raisons, les usagers indiquent qu’ils retourneront avec regrets vers les gares de la rive gauche de Veneux les Sablons, Avon et Bois le Roi. La saturation du parc de stationnement de cette dernière est également évoquée.

De même, des usagers interrogent sur la nécessité d’agrandir le parc de stationnement de Fontaine Le Port, si corrélativement les trains correspondant aux besoins sont supprimés. A quoi sert-il de mettre des trains à 23 heures quand on en a besoin à l’heure de pointe questionne un participant.

Les participants demandent aux associations ainsi qu’aux élus présents de les soutenir pour que leurs conditions de transport déjà pénibles ne se dégradent pas à nouveau. Des actions sont déjà envisagées.



Historique

Deux lignes de chemin de fer relient Melun à Montereau.
L’une, via Moret, située sur la rive gauche de la Seine traverse la partie nord de la Forêt de Fontainebleau, tandis que l’autre, via Héricy, longe au plus près la rive droite de la Seine et dessert notre commune.

L’itinéraire rive gauche a été mis en service en 1849 dans le cadre de la réalisation du tronçon Paris-Tonnerre de la ligne Paris-Dijon par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon à la Méditerranée (PLM).

L'itinéraire rive droite a été achevé un peu plus tard en 1884 par le PLM dans le cadre de la réalisation de la ligne Corbeil- Melun-Montereau, par Juvisy et Héricy.

A partir de la création de la SNCF, intervenue le 1 janvier 1938, les lignes ont été modernisées, électrifiées et se trouvent aujourd'hui intégrées à l'ensemble du réseau de transports d' Ile de France. Le STIF, Syndicat des Transports d'Ile de France, est l'autoritée organisatrice des transports publics d' Ile de France.

La gare, les dessertes et le matériel aujourd'hui


La gare de Fontaine le Port constitue un atout majeur pour les portifontains, les résidants des communes environnantes, les randonneurs, ou les visiteurs.


La SNCF assure 14 dessertes, dont 2 directes en matinée, en direction de Paris et 13 dessertes, dont 3 directes uniquement en soirée, en provenance de Paris.


Les temps de transports varient de 42 minutes (liaisons directes) à 58 minutes (avec changement à Melun). Le service est majoritairement assuré par des rames inox Z 5300, appelées "p'tits gris" par les usagers, vétustes (1970) et complètement dépourvues de confort. Notons tout de même que certaines (mais hélas trop peu) ont fait l'objet, de janvier 2005 à fin 2006 d'un programme de rénovation et de fiabilisation. Seules deux des trois liaisons directes du soir sont assurées par des rames à deux étages, le plus souvent de première génération (Z 5600).


Date de création : 20/03/2008 @ 20:20
Dernière modification : 14/10/2008 @ 11:36
Catégorie : Transports
Page lue 1090 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Calendrier
Recherche




Visites

 140505 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^